Une nuit pas comme les autres

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une nuit pas comme les autres

Message par Karyaan le Jeu 13 Sep - 0:47

[Veille du Jour J]

Bateau pris avec Briana à son bord, ainsi que Paul.
Son fils dans les bras, l'embarcation coulant le long de la Sarthe tranquille glissant jusqu'à Sablé dans le silence et les clapotis. La petite blonde toute contente de monter sur un bateau, allant et venant telle une pirate des mers du sud. Le soleil doux de cette fin d'été, les nuages embrumant le ciel, la nuit serait humide et fraiche.
Après avoir passer la journée à Sablé, elle confia son fils à sa toute nouvelle Dame de Compagnie et lui demanda de retourner à Beaumont par le bateau. Grosse mission s'il en est pour une petite fille de sept ans. Mais la brune avait confiance. Et puis surtout, elle avait d'autres projets.

Paul était resté avec elle.
Il avait bien grandit et sa voix muait. Une voix grave, une voix d'homme.
Un regard complice et les voilà tous deux partis chacun de leur coté.

Le soleil s'éteignait doucement à l'horizon.
Il était temps pour la brune d'aller chercher son filleul.
Elle lui avait fait plusieurs recommandations.
Bien se couvrir, et surtout ne rien manger.

Elle était vêtue simplement ce soir. Brais noires, chemise anthracite, bottes de marche ferrées, cheveux tressés simplement. S'avançant, elle se présenta à l'entrée de Sablé, attendant le maitre de maison.

Karyaan
Admin

Messages : 767
Date d'inscription : 28/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://beaumont-ss.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Guilllaume le Jeu 13 Sep - 1:55

Ce matin, les recommandations avaient été claires. Se couvrir et bien manger le midi, il n’y aura pas de repas ce soir. Oui, oui, la seule chose qui avait fait tiquer le brun, c’est qu’il n’aurait pas son repas habituel et même s’il commençait à s’habituer à sauter nuit et repas depuis qu’il était Comte, c’était toujours comme lui demander d’arrêter de respirer pendant une heure. Il s’était fait à l’idée et comme il allait encore sauter le repas du midi faute de temps, il laissa ses dossiers de côté un moment pour se restaurer. Après tout, on ne se marie pas tous les jours.

Les futurs époux ne devaient pas se voir la veille de la cérémonie. Ils travaillaient dans le même bureau et pourtant, trop occupé ce jour là, à courir d’un lieu à l’autre que c’était comme si ils ne se voyaient pas. Ils étaient rentrés à Sablé ensemble ce soir là, un peu morose aux nouvelles de la journée, mais impatients d’être au lendemain. Mais ce soir, il avait reçu une invitation. Il avait chargé Edouard de le prévenir si Karyaan se présentait au Vicomté. L’intendant, zélé avait veillé entre la porte et la fenêtre depuis quelques heures déjà, ne sachant si elle allait venir et encore moins à quelle heure.

Il regardait le soleil se coucher doucement depuis la fenêtre de son bureau, ouverte pour laisser partir la fumée de sa pipe dehors. Et il se replongea dans ses documents, papiers, tout ce qu’il faisait actuellement pour tenter de devenir un bon Comte.
Il était tellement plongé dans ses papiers qu’il n’avait même pas entendu qu’on l’appelait.


Votre Grandeur ..
Votre Grandeur …
Guillaume !!


Le vagabond sursauta et leva le nez, une pointe d’angoisse venant se ficher dans ses entrailles.

Elle est là ?
Oui, elle est à l’entrée ! Elle vous attend !


Il esquissa un sourire et attrapa sa canne d’une main, sa pipe de l’autre. Gui quitta son bureau en trombe, allant retrouver sa rousse au salon, Wodan dans les pattes, manquant de se vautrer plusieurs fois.

Amour, ma Marraine est là, je te le confie, je suis sûr que vous allez passer une excellente soirée.

Un baiser déposé sur ses lèvres et il fila rapidement, tentant d’enfiler sa veste et lui soufflant un tendre ‘Je t’aime’.

Il arriva dans le hall d’entrée où Edouard avait fait patienter la brune.


Marrainouchette adorée, je t’attendais !

Guilllaume

Messages : 19
Date d'inscription : 13/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Karyaan le Jeu 13 Sep - 2:01

Volte face de la brune au visage de marbre, penchant la tête de coté, le détaillant de pieds en cape. D'une voix tranchante qui n'admettrait aucun "oui mais".

Laisses ta canne et ta pipe ici. Tu n'as besoin d'aucun artifice de ce genre là où je t'emmène. C'est toi que je veux, pas ce que tu espères montrer au monde.

Le fixant un moment en silence, elle se retourna en claquant un simple.

Viens !

Puis se mit en route. S'approchant de deux chevaux scellés, elle monta sur l'un d'eux qui s'ébroua et trépigna. Attendant que son filleul le suive, monte, et soit prêt, sans un mot de plus, elle partit au galop direction l'Ouest.


Dernière édition par Karyaan le Jeu 13 Sep - 2:12, édité 1 fois

Karyaan
Admin

Messages : 767
Date d'inscription : 28/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://beaumont-ss.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Paul le Jeu 13 Sep - 2:09

Dans les jardins de Sablé, le jeune homme avait attendu que les deux bruns sans aillent avant de sortir à son tour de l'ombre. S'avançant, vêtue sobrement également, le garçon de treize ans mesurait presque 1m70 à présent. Sa voix s'érayait parfois à cause d'une mue qu'il ne contrôlait pas vraiment.
D'ailleurs, il n'était plus vraiment un enfant à présent. Parce qu'au sein de la culture qu'il avait embrassé en offrant sa vie à sa maitresse, c'est à l'âge de douze ans qu'on apprend certaines choses qui font de nous des adultes. Et ces choses là, il les avait apprise cet été.

Il entra dans la demeure vicomtal, saluant Edouard tout étonné de le voir là et d'entrer comme dans un moulin. S'approchant de Maelia, le chien relevant son museau.


Vous êtes prête ?

N'attendant pas de réponse, il continua.

Il devra rester ici, vous n'aurez pas besoin de lui.

Il lui tendit la main. Ses yeux noisettes plantés dans les siens, un léger sourire en coin. Il y a encore peu de temps, il était troublé par elle, dire qu'il ne l'était plus serait mentir. Mais à présent, il savait de quoi il s'agissait et avait appris à maitriser ce genre d'envie.

On y va.. ?

Paul

Messages : 25
Date d'inscription : 12/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Guilllaume le Jeu 13 Sep - 2:17

Pas de pipe, pas de canne, repas qui saute et cerise sur le gâteau, il fallait monter à cheval. C'est à contre coeur qu'il avait laissé sa pipe sur le comptoir à l'entré de château. La canne, le brun l'aimait aussi, mais c'était moins le séparer d'une part de lui. Il avait seulement répondu :

Bien !

Et il avait suivit sans dire un mot. Le col de sa veste, remonté et lissé, il se lança à sa suite, plein galop, tentant de secouer le moins possible. Décidément, il n'y avait que l'équidé de Mae' qui pouvait comprendre. Il commençait à faire frais, le soir tombait et l'automne approchait à grand pas.

Guilllaume

Messages : 19
Date d'inscription : 13/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Maelia D'Vlaanderen le Jeu 13 Sep - 2:23

La journée s'était plus ou moins bien passée.
Voyant son brun en mode courant d'air. Vous me direz pour une Tornade et un Ouragan rien de mieux hein.
Bref!!
Elle avait vu tellement de monde pour essayer de lui remonter le moral avec tout ce qui se passait en ce moment.
Cobra, Stella, Karyaan..Elle courait partout.

Tiens en parlant de sa comtesse, elle lui avait remontée les bretelles la Brune.
Oui, Mae ne mangeait pas, ne prenait pas le temps de manger ces temps ci.
Elle l'avait invité ce soir.. Enfin non elle lui avait dit que Paul viendrait la chercher.
La Rousse ne devait pas manger et devait prendre un châle car il n'allait pas faire chaud.

Entre deux portes qui claquent, elle avala une miche de pain et un fruit puis retourna travailler, près de son brun, qui faisait des allers venus aussi entre différents bureaux.

Ses idées étaient perturbées par les mots qu'elle avait entendu ce matin de la bouche de sa fillote.
Il était dur pour elle de travailler sereinement. Mais elle y arriva.

C'est en fin d’après midi qu'ils rentrèrent ensemble à Sablé faire quelques préparatifs pour le lendemain.
Un récapitulatif de ce qu'il restait à faire, de ce qui avait déjà été fait.

Un peu de repos s'impose avec une tisane, assise sur le canapé pendant que son brun est dans son bureau et qu'elle entend Edouard crier son nom. Oui le soleil était parti bien vite de l'autre coté.

A peine le temps de répondre à son baiser ni même à son "je t'aime" qu'il est déjà parti et que le chien la regarde d'un air désabusé

Pour le coup il est pire que moi là!!

Elle sourit quand elle vit Paul entrer.
Elle se leva et .. ça y est il était plus grand qu'elle le pti.
Elle fit oui de la tête quand il lui demanda si elle était prête puis regarda le chien et lui fit une caresse lui demandant d'être sage puis se redressa vers le jeune homme.

Je prend mon châle et nous pouvons y aller.


Ses yeux dans les siens elle lui tendit la main et passant dans les couloirs elle lança :

Eddddouuuard!! Je m'en vais à mon tour!! Je vous confie les enfants et le chien.
Nous serons de retour .. ben .. je sais pas quand mais on s'voit demain à la cathédrale de toute façon.


Elle suivit Paul, confiante, n'osant poser trop de questions.

Maelia D'Vlaanderen

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Karyaan le Jeu 13 Sep - 2:28

En plein galop, le vent humide et frais fouettant son visage diaphane, son regard fut attiré par la lune qui doucement apparaissait ou presque pas. Un fin demi-cercle, bientôt une lune noire. Dommage que se ne soit pas ce soir, mais elle n'avait pas choisit. La nouvelle lune ne sera là que dans deux jours. Pas grave, la pénombre sera malgré tout là.
Après une bonne demi heure de galop, elle passa au trot puis au pas.
Sans un mot, elle bifurqua en pleine forêt, non sans murmurer quelques mots dans une langue serpentine et étrange. Son bras gauche se tendant pour que ses doigts puissent effleurer les écorces des troncs d'arbres passant à sa porté.
La nuit tombait comme un voile sur le monde et au fur et à mesure qu'ils pénétrait dans le bois, tout s'obscurcissait d'avantage.
Une odeur de suie brulée apparue. Le silence pesant, où seuls les pas des chevaux sur le tapis de la forêt, osaient le troubler.
Puis une petite clairière avec en face d'eux un mur immense de roche naturelle. Dans le mur une grotte.
Se laissant glisser de sa scelle, elle jeta un bref regard à Guillaume pour l'inciter à le suivre et pénétra dans la grotte sombre, en laissant son cheval dehors, sans l'attacher d'ailleurs.

Karyaan
Admin

Messages : 767
Date d'inscription : 28/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://beaumont-ss.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Paul le Jeu 13 Sep - 2:38

Bien sur, faites...

Il la laissa prendre son châle et lui reprit la main. Sortant du château, ils marchaient d'un pas tranquille et serein, comme une balade anodine, se dirigeant vers la rive.
En silence, le son de leur pas changea quand ils posèrent les pieds sur le ponton où était amarré une petite barque.
Montant dedans, le jeune homme aida la rousse à le rejoindre non sans un équilibre précaire qui failli bien les mettre à l'eau tous les deux.
Il s'en était fallu de peu. Large sourire du garçon qui empoigna les rames et commença à descendre la Sarthe doucement.
Le soleil s'éteignait, et l'adolescent ramait sans quitter son acolyte des yeux. Il ne disait rien, et n'avait de toute manière rien à dire.
Rame, rame, rame.

Après bien vingt minutes, il s'approcha de nouveau de la rive.
Nul ponton, juste la terre. Sautant dans l'eau, il attira la barque le plus loin possible sur l'herbe pour ne pas que celle qui l'accompagne ne se mouille les pieds.
Lui tendant la main pour l'aider à descendre, les voilà tous les deux en plein milieu de nul part.
Reportant son attention sur la forêt, murmurant à Maelia.


Bienvenue...

Puis, lui prenant la main sans lui demander, il l'entraina dans les bois.

Paul

Messages : 25
Date d'inscription : 12/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Guilllaume le Jeu 13 Sep - 2:41

Il avait suivi sans dire un mot, de toute façon, il ne pouvait pas. Il avait niché son nez dans le col de sa veste. Voilà bien longtemps qu'il n'avait pas cherché à s'abriter du froid. Quand on en a les moyens, on évite de s'exposer. Il avait suivi sur les chemins, puis dans la forêt, changeant d'allure en circonstance.
La pensée d'avoir mal aux cuisses le lendemain et d'avoir la démarche un chevalier courbaturé à son mariage le fit sourire.

Un frisson ensuite le parcourra lorsque la brune s'arrêta devant le mur. Pas qu'il ait eu peur, il en avait vu des grottes le vieux vagabond, mais l'ambiance générale, le frisson, l'obscurité qui pointait, toussah le fit frissonner.

Passant la jambe droite au dessus de l'encolure de sa monter, Gui se laissa descendre et laissa le cheval là, copiant sa Marraine. Et encore une fois, il suivit en silence, retenant un nouveau frisson, n'osant dire un mot qui pourrait déranger. Parfois, il savait se taire au bon moment.

Guilllaume

Messages : 19
Date d'inscription : 13/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Maelia D'Vlaanderen le Jeu 13 Sep - 2:48

Elle le suivit, confiante toujours puis au moment d'enjamber la barque, elle rit.

Hm, tu ne veux tout de même pas me mettre à l'eau hein!!

Elle s'installa dans la barque avec son aide puis regarda les alentours de la Sarthe.
Les voilà déjà arrivés, elle passa vite finalement cette balade.

Elle se cramponna à sa main pour descendre après avoir mis son châle sur ses épaules.

Il faisait noir, il faisait frais mais c'était calme et reposant.
Quelle merveilleuse idée..
Elle se demanda plusieurs fois où il allait l'emmener.
Ce n'était pas commun, à l'image de Karyaan car elle savait qu'elle était derrière tout ça.
Elle espérait secrètement que son brun serait au même endroit qu'elle et puis une question :

On est presque arrivé?

Maelia D'Vlaanderen

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Karyaan le Jeu 13 Sep - 2:50

Pénétrant dans la grotte, l'odeur de suie se fit plus forte.
Le noir total d'abord, puis la pénombre et enfin une lumière tamisée, de torches allumées. Prenant à gauche dans ce qui semble être un couloir, ils entrèrent dans une sorte de pièce à très très haut plafond.
A leur arrivée, des silhouettes affairées se retirèrent en silence et les laissèrent seuls.

A gauche de la pièce un feu était allumé avec un chaudron posé dessus, fumant, un liquide sans odeur chauffant doucement.
A droite, un amoncellement de coussins, de peaux, de tissus.
Au fond, une table avec moult choses posées dessus.
Et au centre, un bac assez grand pour être une baignoire, rempli d'une eau qui semble être bien chaude.


Déshabille toi.

Deux mots simples, dit sans autre formalité que si elle lui avait dit bonjour. Elle ne le regardait de toute manière pas, s'approchant de la table, prenant différents flacons, elle s'affaira à différentes préparations en attendant qu'il s’exécute.

Karyaan
Admin

Messages : 767
Date d'inscription : 28/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://beaumont-ss.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Guilllaume le Jeu 13 Sep - 2:59

Première surprise, il y avait du monde au fond de cette grotte. Deuxième surprise, ils avaient du descendre de plusieurs mètres pour avoir un plafond si haut et pourtant, le vagabond n'avait rien remarqué, surement l'appréhension du moment. Enfin, alors qu'il allait demander qui sont les gens qui venaient de partir, ses yeux s'habituèrent à la pièce et il commençait à en discerner les recoins. Approchant machinalement du feu pour regarder dans le chaudron.
Puis sa voix résonna. La remarque fit sourire Gui qui ne put s'empêcher une remarque.


Encore ? Mais c'est que finalement, je ne suis pas si gringalet que ça !

Bon, elle avait le dos tourné et semblait occupé. Et puis, ce n'est pas comme si il s'était déjà retrouvé nu devant elle. Il commençait donc à retirer ses vêtements, cherchant à les poser après les avoir pliés consciencieusement.

C'était qui ?

Guilllaume

Messages : 19
Date d'inscription : 13/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Paul le Jeu 13 Sep - 2:59

Il ne répondit pas, concentré qu'il était à se repérer dans cette forêt qu'il connaissait certes, mais en pleine nuit, c'est toujours plus délicat. Marchant un long moment, lentement pour ne pas se vautrer, la nuit s'imposait et le ciel nuageux et le peu de lune, n'aidèrent pas à la progression.
Avançant, il serrait d'autant plus sa main, pour la rassurer, pour ne pas la lâcher et puis aussi peut-être pour profiter un peu de ce moment de complicité qu'il ne retrouvera sans doute jamais.

Pénétrant dans une clairière, une sorte de cabane creusée dans l'énorme tronc d'un arbre trônait au milieu de celle-ci. Des torches étaient disposées de ci de là, dessinant un chemin jusqu'à l'entrée de la maison de bois. Un rideau de feuille faisait office de porte et il l'entrouvrit et laissa entrer la rousse.

A l'intérieur, un feu au centre rendait l'atmosphère presque comme dans un hammam. Odeur d'encens, de bois et d'herbe. Un monticule de tissu, de coussins et de peaux gisait au fond. A gauche, par terre, un panier avec différentes choses dedans.

S'approchant d'elle, épaule contre épaule, ne la regardant pas. Ses yeux noisettes rivés sur le feu.


Déshabillez vous...

Paul

Messages : 25
Date d'inscription : 12/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Karyaan le Jeu 13 Sep - 3:11

Personne

Elle se retourna et posa ses yeux de brume sur lui. Léger sourire en coin.

Allez hop, cesse de poser des questions et grimpe dans le bain, maigrichon !

Amusée, elle attendit qu'il s'exécute et s'approcha de l'eau. Prenant sur un plateau des flacons d'huile essentielle, elle en versa plusieurs gouttes en fonction de ce que c'était.
Une odeur de lavande envahit alors la pièce.
Puis du basilic, du romarin et enfin du thym.

Puis, faisant le tour, elle alluma plusieurs bougies disposées de manière particulière. Murmurant des mots inconnus à chaque fois. Allumant de l'encens de myrrhe, et d'oliban.
Elle s'arrêta, s'assit au bord du bac et regarda son filleul mijoter.


As-tu mangé ce soir ?
Si c'est le cas, dis le moi, c'est important.

Karyaan
Admin

Messages : 767
Date d'inscription : 28/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://beaumont-ss.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Maelia D'Vlaanderen le Jeu 13 Sep - 3:14


Elle n'avait pas peur sachant par qui Paul était éduqué. Sachant d'où il venait et par qui il était envoyé. Et puis c'était Paul. Mais sa main se serra aussi sur la sienne. 

Elle le suivait à son rythme voyant qu'il cherchait parfois son chemin mais qu'il savait parfaitement bien où il allait. 

Elle s'émerveilla devant la cabane en bois devant elle. 
Ne lâchant pas sa main elle pénétra à l'intérieur quand il l'invita à entrer. 
Ces yeux s'émerveillèrent encore plus quand elle vit l'intérieur parfaitement décoré aux milles senteurs et chaleur qui se dégager. 

Puis il vint près d'elle ne la regardant pas. Épaule contre épaule elle ne bougea pas mais sursauta presque quand il lui demanda de se déshabiller.
 

Comment ça je me déshabille ?? Paul voyons!!  

Elle se recula un instant inspira profondément puis le regarda.  

Et ensuite je ferais quoi ?  

Maelia D'Vlaanderen

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Guilllaume le Jeu 13 Sep - 3:26

Le voilà dans le bouillon à faire trempette, il ferma les yeux une seconde. Il ne manquait que la Rousse, il serra instinctivement les bras lorsque la brune jouait les pyromanes professionnelles mais, celle qu'il avait d'habitude dans ses bras n'était pas là ce soir. Demain, il pourrait en profiter à loisir.

J'suis pas maigrichon d'abord ! Je suis juste un coureur d'endurance.

Il esquissa un sourire, inspirant un bon coup et l'observa quand elle se posa assise à côté de lui.

Non, je n'ai rien mangé depuis ce midi et tu n'imagines pas à quel point j'ai du me faire violence pour oublier, mais avec le bouquet garni que tu viens de me faire, si tu me veux en pot au feu .. va falloir ajouter quelques carottes et des patates, du navet aussi ... Et là, je ne dit pas que je serais capable de répondre de mon estomac !

Et il lui offrit un sourire Colgate, écoutant brièvement son estomac se plaindre pour le coup d'avoir été mis de côté pour la soirée.

Guilllaume

Messages : 19
Date d'inscription : 13/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Paul le Jeu 13 Sep - 4:08

Pas vraiment surpris par le recul, il reporta son attention sur elle.

Prendre un bain pour vous relaxer et vous purifier.
Il y a un grand bac derrière la maison, vous pouvez sortir par là.


Geste du menton pour désigner un passage dérobé.


Vous avez une robe blanche ici, il fera un peu froid le temps que vous sortiez, mais dans l'eau chaude vous serez bien.
Allez... déshabillez vous.


Lui faisant un clin d’œil, il attrapa le panier au sol et sortit, la laissant seule et allant l'attendre près du bac d'eau dehors.

Paul

Messages : 25
Date d'inscription : 12/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Karyaan le Jeu 13 Sep - 4:19

Sourit, glissant sa main dans l'eau, remuant légèrement pour faire genre et fini par lui éclabousser le visage tout en se levant du bac, amusée.

Bien... donc si vous n'avez rien dans l'estomac, alors on peut procéder.

Elle s'approcha du feu, retira le chaudron et le posa au sol.
Prit la louche dedans, récupéra un peu de liquide et le jeta sur le feu incandescent.
Un nuage de vapeur d'eau apparu presque instantanément. Une odeur âpre mais douce. La brune répéta plusieurs fois l'opération, jusqu'à ce que la pièce devienne un vrai hammam.
La vapeur d'eau améliorée d'une substance particulière fini par rendre l'atmosphère étrange.
Calme, sereine, tranquille.
Vapeur de mélange d'opiacé.
Vapeur de délice où le temps s'arrête et tout se suspend.

Passant derrière lui, elle se pencha et murmura à son oreille.


Sors...

S'approchant de la table, elle récupéra une lourde flasque et une pâte brune. Se retournant, elle attendit qu'il sorte, dans les brumes de la vapeur lourde et épaisse.

Karyaan
Admin

Messages : 767
Date d'inscription : 28/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://beaumont-ss.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Guilllaume le Jeu 13 Sep - 4:39

Il se passa la main sur le visage après qu'elle l'eut éclaboussé. Voilà bien longtemps que l'atmosphère n'avait pas été si détendue entre ces deux là.

Il la regarda faire, un sourcil relevé, étrange manège qu'elle était en train de mener. Mais bon, il faisait bon, calme et il inspira un bon coup, fermant les yeux de nouveau, ça fait du bien de se détendre, surtout en ce moment.

Quand elle passa dans son dos, elle le fit sursauter. Il ne fallait pas grand chose pour le faire sursauter en ce moment. Soit, il était sourd et fallait gueuler, soit il était bien détendu et un murmure le faisait sursauter.


Déjà ? Humpf .. j'commençais à m'y habituer moi, au bouillon ..

Il se redressa un peu, puis se leva et sortit de l'eau, se secouant un peu.

Je peux avoir une serviette ? Je n'aime pas dégouliner ..

Et il lui sourit, attendant patiemment la suite des instructions.


Dernière édition par Guilllaume le Jeu 13 Sep - 4:41, édité 1 fois

Guilllaume

Messages : 19
Date d'inscription : 13/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Maelia D'Vlaanderen le Jeu 13 Sep - 4:39

Elle l'écouta et regarda vers la direction qu'il lui indiquait avec le menton.

D'accord!!


Puis son regard glissa sur la robe blanche et eut un frisson pensant que dehors dans cette tenue, oui elle aura froid.
Elle attendit qu'il soit dehors puis parcouru la pièce du regard.
Elle s'approcha un instant du feu sentant les odeurs qui s'y dégageait et retira ses chausses en même temps, comme elle sait si bien le faire en sautillant d'un pied sur l'autre manquant de se vautrer à plusieurs reprises car elle regardait de partout et ne restait pas concentrée sur ses pieds.

Une fois chausses retirées elle déboutonna sa robe tout en faisant le tour de la pièce pieds nus, jetant un œil dehors pourvoir si Paul ne bougeait pas.

Pas d’inquiétude.

Elle fit alors glisser les pans de sa robe sur ses épaules se dirigeant vers le tissu blanc que lui a proposé Paul peu de temps avant.
Retirant ses bras, elle fut parcouru d'un frisson et enleva le reste rapidement avant de passer la robe blanche et de se rendre dehors par le petit passage dérobé, le tissu l'effleurant au gré du vent.

Et ensuite?

Yeux rivés aux siens, elle s'approcha de lui, lui frôlant le bras et restant près de lui comme un peu paniquée ne sachant pas si elle devait garder la robe ou pas..

Maelia D'Vlaanderen

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Paul le Jeu 13 Sep - 5:07

Il attendait dehors, versant des huiles essentielles dans le bain.
Lavande, basilic, romain, thym.
Bain purificateur, bain relaxant.
Son attention fut attirée par l'arrivée de la dame en blanc, et il sourit.
Posant ses huiles, il s'approcha d'elle, lui prit le bras.


Laissez moi vous aider...

La guidant vers le bac, apparemment, elle pouvait y entrer avec sa robe blanche. L'aidant, plongeant dans l'eau chaude. Il prit un autre drap blanc et recouvrit le bac pour encore plus de pudeur.

Sous le toit du monde, la nuit avait pris place, les nuages étaient là, mais laissaient malgré tout parfois les étoiles se montrer.
L'adolescent restait silencieux, versant de l'eau chaude régulièrement pour que l'eau du bain ne refroidisse pas.

Regardant parfois les étoiles, comme pour mesurer le temps.
Il la laissa mijoter assez longtemps pour qu'elle se détende à loisir.

Paul

Messages : 25
Date d'inscription : 12/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Maelia D'Vlaanderen le Jeu 13 Sep - 5:28

Elle enjamba le bac avec son aide relevant légèrement sa robe pour ne pas se prendre les pieds dedans.
Encore un frisson la parcourut quand elle mit un pied dans l'eau et qu'elle y glissa doucement laissant le tissu retombé à la surface de l'eau.

Elle lâcha sa main pour s'asseoir, prenant appui sur le rebord et s'enfonça dans l'eau doucement en soupirant de bien être, fermant les yeux une fois assise et cachée par le drap.

Elle pensa alors à son brun, se demandant "à quelle sauce il était mangé".
Elle pensa aussi à lui car voilà trop longtemps qu'elle n'avait pas prit de bain avec lui et elle s'imaginait bien à cet instant qu'il pourrait être assis derrière elle, ses bras et ses mains l'entourant sur son ventre.
Un frisson, un soupire d'envie puis elle ouvrit les yeux revenant à la réalité.
Elle était détendue, calme, apaisée des tensions de la journée...

Elle tourna la tête pour capter les yeux du jeune homme qui s'occupait d'elle.


Et maintenant?

Maelia D'Vlaanderen

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Karyaan le Jeu 13 Sep - 5:32

L'ambiance se fait plus lourde. Le niveau d'humidité est aussi élevé que dans un hamman. La vapeur rendant tout moite, à l'odeur d'encens, particulière.
S'approchant de lui, formant une petite boule de la pâte brune, grosse comme une noisette, elle lui tendit.


Avale ça.
Et je vais t'expliquer ce qu'il va se passer à présent.


Le contournant, tellement proche de lui qu'elle le frôle, murmurant à son oreille.

Tu es dans mon monde, je pense que ça, tu l'avais deviné.
Je te rassure, je ne te ferais rien qui puisse aller à l'encontre de tes convictions.


Versant dans sa main se qui se trouve dans la flasque, un liquide huileux dégoulinant sur sa paume. Paume qu'elle posa dans son dos, huile qu'elle versa encore sur ses épaules dans une infinie douceur. Murmurant toujours derrière lui, l'enduisant.


Tu as pris un bain purificateur. A présent tu vas redevenir animal. Cette vapeur, cette ambiance, ces senteurs et surtout, ce que tu viens d'avaler, va doucement te plonger dans un état que l'humanité n'aurait jamais du quitter.

Faisant toujours couler de l'huile, celle-ci glissant sur son torse.
Elle lui enduit tout le dos, s'accroupissant pour que chaque parcelle de sa peau soit huilée, creux des reins, rebondit des fesses, arrières des cuisses, des genoux, mollets, pieds.
Se relevant, elle le contourna et se retrouva face à lui.
Plantant ses yeux de brume dans les siens.


Ce rituel là, on le passe avant chaque union.
Tu vas incarner mon Dieu et tu devras partir en chasse.
Affronter tes peurs, accepter tes faiblesses...


Vidant la flasque sur son torse, elle le badigeonne doucement d'huile.
Impassible, sans aucun geste déplacé, rien de tendancieux. Calme, concentrée sur son explication. Enduisant son ventre, s'accroupissant et s'occupant du bas, continuant à parler comme si de rien était.


A toi de voir si tu es capable d'aller jusqu'au bout. D'affronter les démons qui te minent, à toi d'être ce que tu es, de trouver tes limites et de les dépasser.

Se relevant, prenant un pot en terre, une pâte noire à l'intérieur, deux doigts y glissant pour servir de marquage sur sa peau. Dessinant alors des symboles, des courbes et volutes. Sur son visage, son torse, ses bras.

Au bout, tu te trouveras. Tu sauras qui tu es.
Au bout du chemin, tu comprendras pourquoi, aujourd'hui, dans ta vie, tu en es là.


Finissant, elle recula, se baissa, prit une sorte de masque énorme, s'approcha de son filleul et le posa sur sa tête.
Masque lui barrant la moitié du visage, partant en bois de cerf. Léger pourtant, confortable.
Elle lui entoura ses hanches d'un tissu brun, tenu par une ceinture, pour ne pas qu'il ait à se déplacer nu en dehors de la grotte.
Puis se redressa, lui faisant face à nouveau.


Ce que tu as avalé va te provoquer des hallucinations qui viennent de tes propres peurs, de tes propres angoisses, de tes propres tentations.
A présent va... va te chercher. Va chercher celui que tu es vraiment.
Et ne reviens ici que lorsque tu te seras trouvé.


Elle se tut, visage de marbre.
Si Guillaume décide de partir et de quitter la grotte, il verra qu'en sortant les chevaux ne sont plus là. Par contre la forêt est parsemée de torches enflammées, créant une atmosphère des plus étranges. A bien y regarder ces torches semblent former un chemin à suivre.

Karyaan
Admin

Messages : 767
Date d'inscription : 28/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://beaumont-ss.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Paul le Jeu 13 Sep - 5:53

Il attendait le moment de lassitude. Car même quand on se détend, on fini toujours par en avoir marre et étrangement, c'était le moment exacte où le temps devait reprendre son cours.
Il prit un lourd manteau de fourrure, l'aida à sortir de l'eau et l'enveloppa dedans. La guidant vers la cabane, à l'intérieur il faisait une lourde chaleur. Retirant la fourrure pour ne pas qu'elle prenne un chaud/froid, il lui tourna le dos.


Mettez une autre robe...

Attendant qu'elle s'exécute, il fouilla dans le sac et trouva la pâte brune.
Du chaudron il eut les même gestes que sa maitresse ailleurs, dans un autre lieu, et arrosa le feu, ce qui noya la cabane dans une vapeur d'eau odorante intense.

Dès qu'elle fut habillée, il se retourna et s'approcha d'elle.
Murmurant.


Vous me faites confiance ?
Vous lui faites confiance ?
Avalez ça s'il vous plait...

Paul

Messages : 25
Date d'inscription : 12/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Maelia D'Vlaanderen le Jeu 13 Sep - 6:11

Elle sortit de l'eau la robe lui collant au corps. Elle tira un peu dessus, pudique tout de même et le laissa lui passait le manteau dans lequel elle se sentit bien.
Le suivant à l'intérieur, elle frissonna de cette différence de température puis trouva cette autre robe qu'elle enfila.

Elle le regarda ensuite faire des gestes dont seul lui connaissait la signification.
Elle était subjuguée par tout ce qui se passait. Cette ambiance lui plaisait.
Elle regarda la pâte qu'il avait entre les doigts. La prit entre les siens et sans lui répondre mais ses yeux dans les siens elle porta le morceau à la bouche et mastiqua.
Et toujours ces deux mêmes mots


Et ensuite?

Maelia D'Vlaanderen

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit pas comme les autres

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum